Hauptsitz Schweiz

ElpoChem AG

Chriesbaumstrasse 4

CH-8604 Volketswil

Tel.  +41 44 980 30 30

Fax +41 44 980 41 81

E-Mail-Nachricht senden

© 2018 ElpoChem

Deutschland

ElpoChem

Technisches Büro

Auf dem Kyberg 12

D-82041 Oberhaching

 

Aussendienst für Deutschland

Lerchenweg 5

D-74424 Bühlertann

Décapage

Procédé, caractéristiques, avantages

 

Procédés de décapage chimiques et anodiques pour l’enlèvement de la calamine, des couleurs de revenu et autres souillures. Le décapage permet d'éliminer la calamine et d’autres souillures sur les pièces. Le procédé de décapage d’ElpoChem permet de traiter notamment les métaux suivants :

  • Acier inox

  • Acier C

  • Cuivre et alliages de cuivre

  • Aluminium

  • Titane et alliages de titane

  • etc.

Le décapage améliore considérablement la résistance à la corrosion. Après le décapage, les surfaces et cordons de soudure sont nus et exempts de couches de calamine et de couleurs de revenu.

 

Plaque soudée en acier inox,

Côté gauche mordancé par ElpoNox

Structure chimique des cordons de calamine et de soudure

(Présentation schématisée)

1. Couche de Fe2O3, faible solubilité aux acides

2. Couche de Fe3O4, meilleure solubilité aux acides

3. Couche de FeO, bonne solubilité aux acides

4. Métal de base

Décapage chimique

Le décapage peut être réalisé par l’application des substances de décapage ou par immersion de la pièce dans un bain. La durée d’action est de quelques minutes à quelques heures.

Décapage anodique

Lors du décapage anodique, l’enlèvement de matière se produit sous l’action d’un courant continu provenant d'installations équipées spécifiquement à cet effet.

Décapage du titane et des alliages de titane

L’effet de décapage et d’ébavurage des fluides de décapage de titane ChemoLux est excellent pour les matériaux suivants: titane et alliages de titane, par ex. TiAl6V4, nitinol, niobium, tantale et zirconium.

La durée d'exposition dépend du matériau, de la température, du temps d’enlèvement de métal et de la concentration de la solution de décapage. La durée de décapage est généralement de 10 secondes à 5 minutes.

Les fluides de décapage de titane ChemoLux sont utilisés dans les domaines suivants :

  • Décapage, activation et ébavurage avec un taux d’enlèvement défini

  • Comme prétraitement pour l’électropolissage

  • Activation / décapage / ébavurage de la surface avant l’application d’un revêtement ou l’anodisation

  • Élimination des points de départ de fissures

  • Élimination des paillettes, pellicules et particules

ElpoChem fournit les produits chimiques de décapage sous les formes suivantes:
  • Pâtes de décapage: pour le traitement économique des cordons de soudure contre la calamine et les couleurs de revenu

  • Décapage par pulvérisation: pour le traitement de grandes surfaces

  • Bains de décapage: pour l’immersion, l'arrosage, la recirculation et pour l’utilisation dans des chambres de décapage par pulvérisation

Exemples d’application du décapage

Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller au sujet de votre application de surface spécifique: Téléphone +41 44 980 30 30

 

Passivation

Procédé, caractéristiques, avantages

Passivation: génération chimique d'une couche de protection

Matériaux:
  • Acier inox

  • Acier C

  • Alliages de cuivre

  • Alliages de titane

Dans le domaine des traitements de surface, la passivation correspond à la génération spontanée ou ciblée d’une couche de protection sur un matériau métallique, qui empêche ou freine fortement la corrosion du matériau de base.

 

Pour bon nombre de métaux, il est judicieux de ne pas laisser au hasard la constitution d’une couche passive, mais de générer techniquement la couche de passivation à l’aide d'un procédé défini.

 

Acier inox

Pour les pièces soumises à une sollicitation chimique directement après le décapage ou l’électropolissage, nous recommandons de passiver l’acier spécial. La passivation de l’acier spécial accélère chimiquement le processus naturel de la formation de la couche passive et améliore considérablement la résistance à la corrosion du matériau.

 

Alliages de cuivre

Le cuivre, mais aussi les alliages de cuivre, ont une forte tendance à s’oxyder lors du contact avec l’air et l’humidité. Le cas échéant, les surfaces peuvent être protégées de la corrosion (oxydation) par une protection contre l'oxydation contenant des inhibiteurs spéciaux.

Exemples d’application pour la passivation

Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller au sujet de votre application de surface spécifique: Téléphone +41 44 980 30 30

Anodisation

Procédé, caractéristiques, avantages

 
Anodisation

Renforcement de la couche d’oxyde existante, création de couleurs d’interférence et grises grâce à une tension électrique.

Procédé:
  • Anodisation grise de type II (alcaline suivie d’un sablage)

  • Anodisation grise (acide sans sablage consécutif)

  • Anodisation colorée de type III

Matériaux:
  • Titane et alliages de titane

Anodisation du titane

Le titane est un métal léger possédant d’excellentes propriétés mécaniques et une résistance très élevée à la corrosion. Malgré son prix élevé, il est utilisé dans les industries aéronautique et aérospatiale, dans la construction de cuves et d’appareils, ainsi que dans les techniques médicales. Pour le traitement de surface chimique, les procédés classiques tels que le décapage, l’ébavurage chimique et l’électropolissage peuvent être utilisés. De plus, la surface peut aussi être anodisée d’une manière similaire à celle de l’aluminium. Il convient alors de différencier deux variantes :

Anodisation colorée

Lors de l’anodisation colorée (anodisation de type III), la couche d’oxyde naturelle de 4 à 6 nm est renforcée jusqu’à 300 nm. En fonction de l’épaisseur de la couche, on obtient alors les couleurs dites d'interférence.

 

L’épaisseur de la couche d’oxyde et donc aussi la couleur d’interférence peut être réglée de manière ciblée à l’aide de la tension électrique appliquée. Ces couches sont utilisées à des fins esthétiques (industrie bijoutière) et d’identification (techniques médicales).

 

Pour l’anodisation colorée, seuls des électrolytes acides sont utilisés. Les tensions appliquées s’étendent sur une plage de 10 à 120 V.

Queue d’articulation de hanche en titane :

Électropolissage (haut)

Anodisation colorée (bas)

Anodisation grise

Lors de l’anodisation grise (anodisation de type II), les épaisseurs de couches sont encore plus importantes et atteignent des valeurs de 1-2 µm. Ces couches sont générées dans des électrolytes alcalins et servent à l’amélioration de la résistance à la corrosion et à l’usure. Les tensions appliquées s’étendent sur une plage de 60 à 150 V.

 

L’anodisation grise est réalisée aussi dans des solutions de process acides et génère également des épaisseurs de couches de 1-2 µm. Les tensions appliquées s’étendent sur une plage de 80 à 150 V.

Lors du procédé alcalin, la pièce doit être sablée après l’anodisation grise. Cette étape est entièrement supprimée dans le processus acide.

Queue d’articulation de hanche en titane :

Anodisée grise

Plaque d’os en titane

Anodisée grise

Finitions de surface du titane

 

ElpoChem propose des prestations de conseils et d’analyse étendues, ainsi que l’ensemble des produits chimiques de process pour tous les traitements de surfaces chimiques et électrochimiques du titane.

 

Exemples d’applications pour l’anodisation du titane

Nous nous ferons un plaisir de vous conseiller au sujet de votre application de surface spécifique: Téléphone +41 44 980 30 30